Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 avril 2013 5 05 /04 /avril /2013 10:08

Investissement : " il y a encore aujourd'hui des vins spéculatifs "

Investissement : ' il y a encore aujourd'hui des vins spéculatifs ' 

Crédit photo © Cavissima

  Président et fondateur de Cavissima, Thierry Goddet revient pour Boursier.com sur les tendances actuelles du marché du vin.

Boursier.com : Cavissima propose d'investir en direct dans le vin et non au travers de produits financiers comme d'autres intermédiaires. Pourquoi ce choix ?

 

T.G. : Cela tient à notre histoire. Au départ, notre concept était de permettre au client de se constituer une cave 100% plaisir. Nous avons ensuite évolué, par exemple en proposant une assurance puis une cote des vins pour les clients souhaitant revendre une partie de leur stock.

La notion d'investissement est donc venue progressivement. Mais nous ne sommes pas un fonds d'investissement. Nous avons une expérience en matière de vins, pas en termes de produits financiers.

Boursier.com : Comment fonctionne le service proposé par Cavissima ?

T.G. : Notre plateforme permet au client d'acquérir des vins dont il restera directement propriétaire. Nous sélectionnons environ 250 références. Il s'agit de vins souvent jeunes car plus abordables et plus faciles à tracer. Notre offre classique propose ensuite divers services comme le stockage (pour 10 centimes TTC avec assurance) ou la cote. Nous avons également mis en place depuis juillet dernier un service de cave sur mesure. Accessible dès 30.000 euros, il donne accès à un conseiller dédié qui accompagne le client dans la gestion de sa cave. Ce service est disponible auprès d'un réseau de CGP.

Dans tous les cas, nos clients peuvent conserver leur vin dans nos caves, se le faire livrer ou le revendre à terme.

Boursier.com : Quel est le coût de votre service de cave sur mesure ?

T.G. : Les frais de gestion sont de 0,8% et le coût de l'assurance de 0,2%. Le stockage est facturé 10 centimes hors taxes. A la revente, la commission correspond à 10% de la plus-value réalisée. Ainsi, nous lions notre intérêt à celui du client.

Boursier.com : Combien de clients recensez-vous aujourd'hui ?

T.G. : Nous venons de fêter notre 1.000ème client. Nous avons tous les profils, de l'amateur de vin à l'investisseur. En moyenne, le client type investit 3.500 euros par an sur une soixantaine de bouteilles.

Boursier.com : Quel est le cadre fiscal applicable au vin ?

T.G. : Le client bénéficie d'une exonération jusqu'à 5.000 euros par lot vendu. Au-delà, les plus-values sont taxées selon le droit commun des biens meubles à 19% plus 15,5% de prélèvements. Des abattements de 10% par an sont applicables après la deuxième année de détention et permettent une exonération au bout de 12 ans.

Boursier.com : Quelles sont les tendances actuelles du marché ?

T.G. : Les premiers grands crus n'offrent plus guère de potentiel à court terme. Les prix sont très élevés et on se situe plutôt dans une phase de correction depuis environ 18 mois.

En revanche, il y a encore aujourd'hui des vins spéculatifs. Il reste par exemple un réservoir de plus-value sur ce que l'on appelle les " super seconds " de Bordeaux, des grands Bourgogne et des vins de la vallée du Rhône. Ce sont des vins assez recherchés et de très grande qualité, parfois même supérieure à celle de certains premiers grands crus.

Nous conseillons aussi de regarder de près les vins produits en biodynamie. Ils sont au-dessus de la mêlée en termes de qualité et sont appelés à prendre de la valeur à l'avenir.

Boursier.com : Quel horizon d'investissement préconisez-vous à vos clients ?

T.G. : Comme nous proposons des vins jeunes, nous suggérons un horizon d'investissement minimal de 3 ans et recommandons plutôt une conservation pendant 5 ans.

Source: Trad'Consulting par O.D. via www.boursier.com

Partager cet article

Published by TRAD'CONSULT0136
commenter cet article

commentaires