Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 novembre 2012 4 29 /11 /novembre /2012 15:56

Bordelais: 1re acquisition d'un grand cru classé Saint-Emilion par un Chinois

BELLEFONTBELCIER.jpg

 

Un industriel chinois a acquis fin novembre le château de Bellefont-Belcier dans le vignoble bordelais, le premier grand cru classé de Saint-Emilion acheté par un investisseur de Chine, a-t-on appris jeudi auprès du château et de l'intermédiaire de la vente.

La transaction, qui est "finalisée" selon ces sources, était en négociation depuis des mois, et est intervenue vendredi 23 pour un montant qui n'a pas été communiqué.

 

L'acquéreur est un industriel chinois de 45 ans, présenté comme "Monsieur Wang", présent dans le fer dans son pays, a-t-on précisé auprès du cabinet Franck Lagorce Conseil.
Selon une source proche des négociations, celles-ci auraient porté sur une fourchette comprise entre 1,5 et 2 millions d'euros l'hectare. Le domaine de Bellefont-Belcier couvre 13 hectares de vignobles, a-t-on précisé au château.

La transaction, révélée par le site du magazine Terre de Vins du Groupe Sud Ouest, porte sur un domaine sur la commune de Saint-Laurent des Combes, près de Saint-Emilion, et "entouré de joyaux" de l'appellation, comme Pavie ou Larcisse-Dicasse a-t-on précisé. Les "clefs symboliques" ont été remises au propriétaire.


L'accueil du château Bellefont-Belcier, a indiqué que le personnel, soit moins de dix salariés, avait été présenté au nouveau propriétaire chinois vendredi en fin de journée, une fois la transaction réalisée. Celui-ci n'a pas donné d'indication sur ses projets pour le domaine, et est reparti depuis en Chine, a-t-on précisé.


L'acquisition de Bellefont-Belcier est la plus prestigieuse réalisée ces dernières années dans le Bordelais par un investisseur chinois.


Les Chinois y ont acquis une trentaine de châteaux depuis cinq ans, mais analystes du secteur et spécialistes de l'immobilier viticole préviennent que la vague d'achats va progressivement porter sur des châteaux de plus en plus prestigieux, même si la profession se refuse encore à parler d'une "ruée", avec une trentaine de propriétés en quatre ans, sur les 8.000 que compte le Bordelais.
En août, c'est un nom prestigieux de Bourgogne, Gevrey-Chambertin, qui avait été acquis par un investisseur chinois, pour une somme avoisinant les 8 millions d'euros.
La Chine est devenue depuis l'an dernier la première destination à l'exportation des vins de Bordeaux.

Source: Trad'Consulting par  via www.leparisien.fr

Partager cet article

Published by TRAD'CONSULT0136 - dans World Wine Web
commenter cet article

commentaires