Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 décembre 2012 4 06 /12 /décembre /2012 13:16

Michel-Edouard Leclerc a annoncé ce matin un plan spécifique en faveur des PME dans le cadre des négociations commerciales annuelles.

Invité de Bruce Toussaint sur Europe 1 ce matin, Michel-Edouard Leclerc a livré les grandes lignes de son plan en direction des PME qui sera finalisé lundi prochain : « On a décidé d’être proactif à l’égard des PME. (…)

 

 Nous voudrions clôturer les négociations avec elles au 31 décembre 2012 et non pas en février comme le veut la loi. Comme ça, elles auront plus de visibilité. On s’engagerait à accepter les hausses liées aux matières premières. Ce serait Leclerc qui les prendrait à sa charge, et non pas le consommateur. »

 

Un "investissement"
Ce plan coûterait au distributeur « un tiers de ses bénéfices en 2012 », selon son PDG qui insiste pour dire que ce n’est pas « un geste philantrhropique », mais un « investissement ». Et propose dans la foulée un raccourcissement des délais de paiement pour les PME : « Il y a aujourd’hui des délais de paiement réglementaires. A partir de chacun de ces délais de paiement, on proposerait une réduction du délai de paiement de dix jours. »

 

Quelle sera la réponse de la concurrence ?
Le thème du soutien aux PME avait été longuement abordé lors du coup d'envoi des négociations commerciales donné par LSA en octobre dernier et plusieurs distributeurs, Serge Papin fut le premier à s'exprimer sur le sujet. Michel-Edouard Leclerc pense que la concurrence va s’aligner d’une manière ou d’une autre : « On fait un cavalier seul, mais j’imagine que Auchan, Carrefour, Système U vont être obligés de le faire à leur manière. » Ce plan de mesure concerne 10 000 fournisseurs.

 

 

 

Source: Tradconsulting par Guillaume Bregeras via www.europe1.fr

Partager cet article

Published by TRAD'CONSULT0136
commenter cet article

commentaires