Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 décembre 2012 6 08 /12 /décembre /2012 23:02

La morosité s'étend au petit commerce

 

Une épicerie dans La Manche.

 

Les petits commerçants de proximité, jusqu'à présent encore relativement optimistes malgré le contexte de crise, se laissent gagner par la morosité, leur niveau d'inquiétude n'ayant jamais été aussi élevé depuis fin 2008, indique jeudi une étude IFOP pour le mutualiste Medicis.

Alors qu'ils se déclaraient à 64 % satisfaits de leur niveau d'activité en février, ils ne sont plus que 58 % à le faire six mois plus tard, selon cette étude réalisée auprès de 800 commerçants de proximité. "Ce taux est le plus bas constaté depuis l'entrée dans la crise économique et financière à l'automne 2008", soulignent Michel Clerc, directeur général de Médicis, et Frédéric Micheau, directeur adjoint du département opinion et stratégies d'entreprise de l'IFOP. "On entre véritablement dans le cœur de la crise. Les petits commerçants, encore combatifs depuis trois ans, sont à leur tour atteints par l'inquiétude", ajoute M. Clerc.

"DÉCOURAGEMENT", "INQUIÉTUDE", "GALÈRE"

A 65 %, les petits commerçants utilisent des termes négatifs pour qualifierl'exercice de leur métier, comme "découragement", "inquiétude", "galère". Par ailleurs, depuis janvier, 49 % des commerçants constatent que les clients fréquentent moins leur magasin, un chiffre en hausse de 6 points par rapport à février et qui, là encore, n'a jamais été aussi élevé depuis l'automne 2008.

43 % déclarent que leur chiffre d'affaires a baissé depuis le début de l'année."Pour la première fois, ce chiffre dépasse légèrement ceux qui estimaient que leurs ventes étaient stables (42 %)", indique M. Clerc.

Dernier signe d'inquiétude : 16 % des commerçants interrogés déclarentenvisager de réduire leurs effectifs, une proportion qui bien que minoritaire, grimpe tout de même de sept points en moins d'un an, souligne l'étude. "L'ensemble de ces indicateurs témoigne d'une très grande morosité générale des petits commerçants", conclut M. Micheau.

L'étude a été réalisée à partir d'un échantillon représentatif de 1 008 personnes.

Source: Trad'Consulting avec Le Monde via www.afp.fr


Partager cet article

Published by TRAD'CONSULT0136
commenter cet article

commentaires