Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mai 2013 5 10 /05 /mai /2013 07:35

Yvon MAU fait appel à Hubert de Boüard du Chateau ANGELUS

 La gamme des vins Révélations se compose de sept châteaux, avec des prix compris entre 4,70 E et 8,60 E.

 

 

Le négociant Yvon Mau a fait appel à Hubert de Boüard, consultant et copropriétaire du prestigieux saint-émilion Château Angélus, pour la conception d'une gamme de vins de bordeaux milieu de gamme.

 

Hubert de Boüard ? Dans le milieu du vin, tout le monde connaît. Pour les autres, une courte biographie s'impose. Hubert de Boüard est tout simplement l'une des très grandes figures du vignoble bordelais. Depuis qu'il le gère avec son cousin, il a hissé haut les couleurs de son Château Angélus, puisque ce saint-émilion a rejoint en 2012 le cercle très fermé des premiers grands crus classés A, aux côtés de Château Cheval Blanc, Château Ausone et Château Pavie. Autant dire que le prix de ce grand cru s'est envolé, et que le simple particulier peinera, à l'avenir, pour dénicher une bouteille de ce prestigieux nectar de la Rive Droite, sous-région au nord du Bordelais.

Toutefois, il pourra se rattraper avec la gamme Révélations d'Hubert de Boüard, soit sept châteaux dont deux en AOC bordeaux. Leurs prix de vente devraient être compris entre 4,70 E et 8,60 E. Hubert de Boüard ne fait pas que prêter son nom à ces vins commercialisés par le négociant Yvon Mau (vins de marques Premius, Yvecourt, cava Freixenet, etc.). Il a en effet sélectionné des parcelles et donné des conseils aux propriétaires qui, en échange, doivent « laisser » le nom de leur château à la seule gamme Révélations. Un abandon pas si grave car, particularité bordelaise, les propriétaires ont le droit d'utiliser deux noms de châteaux différents pour un même domaine. L'objectif de la gamme, prévue pour être commercialisée lors d'opérations de type foire aux vins, est clairement de redorer le blason de la région avec des cuvées plus haut de gamme que celles vendues en fond de rayon, à moins de 4 E.

 

Un créneau intermédiaire porteur

 

« Il existe un créneau entre les vins premiers prix et les vins à plus de 15 E », estime Philippe Laquèche, président d'Yvon Mau. Cette initiative n'est pas sans rappeler celle d'un autre négociant bordelais : Maison Bouey qui, en 2011, a lancé la gamme Parcelles, élaborée par le consultant en oenologie Stéphane Derenoncourt, dont les conseils sont recherchés par les vignobles du monde entier. Notons qu'Hubert de Boüard est également consultant pour une quarantaine de domaines dans le Bordelais, en Afrique du Sud, au Liban ou encore en Thaïlande. Il est également propriétaire de la Fleur de Boüard, sur l'appellation lalande-de-pomerol, et du Château de Francs, sur l'appellation bordeaux-côtes-de-francs.

 

Source: Trad'Consulting par S. Leb. via www.lsa-conso.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by TRAD'CONSULT0136 - dans Vos Clés de la Cave
commenter cet article

commentaires