Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 septembre 2012 7 30 /09 /septembre /2012 09:42

Je m’abonne donc je bois

Pourquoi ne pas s'en remettre à des e-professionnels du vin ?  

Je m’abonne donc je bois

 

Rabelais déjà l’affirmait : “Jamais homme noble ne hait le bon vin.” Encore faut-il trouver ce bon vin, mais aussi un rapport qualité/prix acceptable. Pour s’y retrouver parmi les milliers de bouteilles produites en France, l’idée a germé de la mise en place d’abonnements qui mensuellement permettent de découvrir des vins sélectionnés par des passionnés professionnels. C’est un peu le vieux concept de France Loisirs, le club de livres par correspondance, dépoussiéré par l’Internet et remis au goût du jour pour le vin.

 

Marie-Dominique Bradford a un CV impressionnant : formatrice diplômée en œnologie, titulaire du DIPLOMA du Wine and Spirit Education Trust, elle forme les professionnels du vin (restaurateurs, cavistes, sommeliers) et est experte des vignobles de France et du monde. Elle a fondé www.TroisFoisVin.com, qui vous propose de vous abonner afin de recevoir chez vous tous les mois deux ou trois bouteilles sélectionnées avec passion ; elles arrivent accompagnées d’explications et de conseils de dégustation. Une boutique rue Notre-Dame-de Nazareth dans le Marais, à Paris, complète agréablement l’offre avec des dégustations, des ateliers et la possibilité de retirer sur place ses bouteilles.

 

www.LePetitBallon.com est un concept sensiblement proche. Toujours sur base d’abonnement, la réception de deux bouteilles de vin mensuellement se fait sur la foi de l’expertise de Jean-Michel Deluc, ancien sommelier du Ritz. Si l’abonné apprécie la sélection, il a la possibilité d’acheter des quantités plus importantes à des prix “Direct Propriété”.

 

L’origine étymologique du mot “abonner” se trouve dans le latin abonare, dont le premier sens est lui-même dérivé du gaulois signifiant “borne” ; car “s’abonner” en ces temps lointains, c’était mettre des bornes dans les terres des vassaux afin de les limiter pour racheter des droits féodaux. Finalement, le rapport à la terre contenu dans l’origine de l’abonnement fait sens avec l’activité viticole, évidemment ancrée – au sens premier du terme – dans la terre.

 

 On s’étonne donc moins que le concept se développe si rapidement sur Internet avec une autre offre proposée par www.vineabox.com, qui repose sur les choix faits par Franck Thomas, meilleur sommelier de France et d’Europe 2000. Lui aussi sélectionne des vins que vous recevrez chaque mois, avec l’opportunité de participer à des ventes privées afin d’acquérir des quantités plus importantes.

 

Enfin, www.RepubliqueDuVin.fr s’est donné pour mission de faire découvrir à ses citoyens des vins étonnants, par abonnement, mais aussi de manière plus conviviale : des rencontres régulières ont lieu, au cours desquelles il est possible de découvrir de nouveaux vins et… de retirer ses commandes déjà passées. Vive la République, vive le Vin !

 

 

 

Source: Trad'Consulting Par Alexandre Almajeanu via www.week-net.fr

 

 
 

Partager cet article

Published by TRAD'CONSULT0136 - dans World Wine Web
commenter cet article

commentaires