Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 septembre 2012 1 17 /09 /septembre /2012 16:37

Les Bars à Sushis, maintenant chez Leclerc

Les premiers pas des Sushis en GMS (Grandes et Moyennes Surfaces) remontent à 1999 lorsqu’une PME française a établit une gamme de produits vendue sous la marque Yedo. A l’époque quelques enseignes se montrent intéressées, comme Monoprix, fidèle des concepts branchés et innovants pour satisfaire sa clientèle d’urbains aisés. La tendance de la cuisine japonaise en n’est alors qu’à ses débuts en France.

Baguette Japonais

Le premier bar à sushi en grande surface est sortit de terre 10 ans plus tard, lorsque le premier hypermarché de France, Auchan Velizy, créait un espace de Sushis, Makis … frais, préparés sur place par les Sushimen et sous les yeux des clients. Il faut dire que les français étaient plus habitués à voir dans ces espaces traditionnels des fromagers, bouchers ou poissonniers.

 

Depuis, de nombreuses enseignes proposent ce stand, essentiellement en région parisienne. On se souvient notamment de Carrefour qui avait fait le choix d’intégrer ce stand à son concept Planet.

 

Sushi-Leclerc

 

Désormais c’est l’indépendant Leclerc, leader de la distribution alimentaire en France avec 17% de part de marché qui lance un partenariat avec Sushi Gourmet. 2 Centres Leclerc lancent le mouvement le 7 septembre : Bonneuil et Osny.

L’enseigne reste encore discrète sur son intention de développer le concept à d’autres magasins, tout comme les raisons de ce ciblage.

 

Les deux hypermarchés font partie des 40 plus gros magasins de l’enseigne générant autour de 100 millions d’euros de chiffre d’affaires annuel chacun (hors carburant). Le potentiel de développement en Ile de France est d’encore 6 magasins dont le plus grand, Bois d’Arcy, mais aussi Moisselles, Vitry, Rueil Malmaison, Viry Chatillon et Orly tous membres des 15% des magasins les plus importants.

 

Source: Trad'Consulting via www.marketing-pgc.com

Partager cet article

Published by TRAD'CONSULT0136
commenter cet article

commentaires