Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 avril 2013 5 05 /04 /avril /2013 13:35

Grande distribution : Des prix en hausse...et des surprises

 

Dans le sondage que nous avons effectué (voir page ci-contre), 96 % d'entre vous (sur 871 votants) confient avoir le sentiment que la note de leur chariot de courses a augmenté en un an Photos Jérôme Bruley

Dans le sondage que nous avons effectué (voir page ci-contre), 96 % d'entre vous (sur 871 votants) confient avoir le sentiment que la note de leur chariot de courses a augmenté en un an (photo Jérôme BRULEY)


Troyes - Un an après avoir mesuré le coût d'un panier moyen dans les hypers et supermarchés de l'agglo, nous avons replongé dans les rayons. En hausse toute !

 

C'était il y a un an. Le 17 avril 2012, nous publiions une enquête réalisée dans les rayons des grandes surfaces. Les prix pratiqués par sept des plus gros hypers et supermarchés de l'agglomération troyenne étaient alors passés au crible sur un panier moyen de 55 produits de marques nationales. Suffisant pour créer une hiérarchie entre les bons et les moins bons élèves.
Sans se faire prier, E. Leclerc gravissait aisément la plus haute marche du podium quand le groupe Casino (Monoprix, Géant Casino, Casino Mission) trustait les dernières places et affolait les compteurs.

Hausse plus importante au niveau local

Un an après, même enquête, même méthode… mais tickets de caisse différents. Si, selon l'Insee (l'Institut national de la statistique et des études économiques), « les prix des produits de grande consommation sont supérieurs de 0,5 % à ceux de l'an dernier dans la grande distribution* », notre étude révèle globalement une augmentation plus importante au niveau local. Un coup de frein au pouvoir d'achat malgré le matraquage des slogans distillés à grands renforts de spots publicitaires. Perdant une place et se classant troisième derrière Leclerc et Géant Casino, avec un caddie® à 107,85 €, Carrefour Saint-André apparaît malgré tout dans le rouge : ses prix ont bondi de 4,33 % ! Le litre d'huile de tournesol Lesieur est passé de 1,91 € en 2012 à 2,37 € cette année. Les steaks hachés surgelés Charal ont, eux, pris près de 1,30 € en un an. Seul Monoprix, qui détrône au passage Casino Mission comme enseigne la plus chère, a augmenté davantage ses prix : + 5,26 % !

Le groupe Casino baisse ses prix

Intermarché Rives-de-Seine, E. Leclerc et Atac maintiennent quant à eux leur rythme de croisière avec des variations moins brutales comprises entre + 1 et + 2 %. Les enseignes du groupe Casino, à la traîne lors de notre relevé en 2012, affichent un meilleur visage. Si la priorité était donnée aux marques distributeur et discount, la politique de l'entreprise n'oublie plus aujourd'hui les produits de marques nationales, et ça se ressent à la caisse.
Le Casino de la rue de la Mission affiche une baisse de ses prix de 0,36 %, Géant Casino atteint, lui, - 7 % (voir interview ci-contre). La bonne adresse pour se ravitailler en lardons Herta (1,52 €) ou en Prince chocolat (1,03 €). Des efforts récompensés puisqu'ils permettent au magasin de Barberey de chiper la deuxième place à Carrefour Saint-André avec un panier complet à 105 €. Comme quoi, tout est possible…
* L'Insee se base sur toutes les gammes de produits consommés à la différence de notre enquête.

 

Source: Trad'Consulting par Albane WURZT et Thibaut DESMARET via www.lest-eclair.fr

 

   

Partager cet article

Published by TRAD'CONSULT0136
commenter cet article

commentaires